Le Pave Parisien

Les spots incontournables du street-art parisien

Les spots incontournables du street-art parisien

Fan de street-art, tu aimerais faire le tour des plus belles fresques de la capitale ? Quelle chance ! Tu vis dans l’une des capitales européennes où les street-artistes ont pignon sur rue et les oeuvres d’art urbaines ne manquent pas…  Chez Le Pavé Parisien aussi on est fan de street-art, du coup on vous a sélectionné une liste de quelques-uns des spots incontournables de la capitale à visiter absolument !

La rue Dénoyez (Belleville)

Au coeur du quartier de Belleville, la rue Dénoyez est une ode au street art. Avec un peu de chance, tu y passes à l’improviste et tu tombes sur des gens installés sur des canapés de récup’ et des graffeurs au style honteusement cool en train de secouer leurs bombes de peinture. Cerise sur le gâteau, la rue Dénoyez abrite quantité de gargotes sympathiques et populaires où boire un verre en terrasse et picorer à l’heure de l’apéritif.

 


 Le coin de la rue du Sahel

Tu connais le MURdu12 ? C’est une initiative portée par la Mairie du 12e arrondissement et le collectif Cicero. Tous les deux mois, un artiste est invité à venir poser sa patte sur un superbe spot : l’angle de la rue du Général Michel Bizot et de la rue du Sahel, soit l’entrée d’une des plus jolies parties de la Coulée Verte. Après la performance de Théo Lopez et celle de Gilbert Mazout, c’est au tour de Monsieur Qui de s’approprier le MUR  sous vos yeux d’habitants du quartier, de passants et de passionnés d’art urbain. Il nous propose ainsi ses visages de femmes mystérieuses, combinées à des motifs végétaux. Nous envoûtant dans un romantisme et nous attire inéluctablement dans un univers d’obscure clarté.

 


 Le M.U.R d’Oberkampf

Le M.U.R. (Modulable, Urbain, Réactif) est une association fondée en 2003 visant à promouvoir le street-art comme discipline artistique. Situé au croisement de la rue Saint-Maur et Oberkampf, dans le 11e arrondissement, le M.U.R fonctionne comme un espace publicitaire où les affiches anciennes seront remplacées par les nouvelles. Sauf que les affiches sont ici des collages originaux réalisés par des artistes. L’intérêt de ce spot est que la fresque change très régulièrement, selon le programme de l’association.

 


 Le mur de Gainsbourg

Avis aux fans. Le 5bis, rue de Verneuil est une adresse bien connue des amoureux de l’homme à tête de chou, puisqu’il s’agit de l’emplacement exact de l’ancien hôtel particulier du défunt Serge Gainsbourg. Alors que sa fille caresse l’idée d’en faire un musée dédié au chanteur, le mur devant la façade fait office de surface d’expression aux street-artistes souhaitant rendre hommage à l’icône français.

 


 Le Point Ephémère et le canal de l’Ourcq


Vous connaissez sûrement le Point Éphémère, ce lieu situé sur les bords du canal Saint-Martin côté Jaurès/Stalingrad à deux pas de la caserne de pompiers. On y trouve une programmation musicale de qualité à l’année, de nombreuses expositions et on peut y prendre l’apéro en terrasse avant de profiter de la boîte de nuit une fois les concerts finis le week-end. Les alentours du Point Ephémère sont réputés pour héberger de nombreuses oeuvres de street-art d’artistes réputés comme Mr Chat. Si vous longez le canal côté Quai de Loire / Quai de Seine, les flâneurs amateurs de street-art pourront se faire plaisir puisque le chemin est jalonné de fresques plus ou moins grandes jusqu’à Pantin (93) et plus loin !

L’été du Canal, organisé par le Festival en plein air de la Villette propose d’ailleurs une croisière sur le canal de l’Ourcq, sur la route des quinze fresques de street-artistes inspirés par le célèbre studio Harcourt cet été.


Les fresques du 13e arrondissement

Qui s’est un jour promené dans le 13ème Arrondissement de Paris sait que la zone est un véritable temple du street-art. En effet, bon nombre de façades de HLM du 13ème sont jalonnés de fresques urbaines monumentales, si bien que la mairie a exprimé le souhait d’organiser tout un parcours touristique sur ce thème. En gardant les yeux grands ouverts, vous trouverez le travail de 22 artistes pour 50 fresques monumentales installées dans le quartier. Vous pouvez déjà en profiter en prenant la ligne 6 entre les stations Quai de la Gare et Place d’Italie.

 

 
La Butte aux Cailles


Petit repère tranquille heureusement encore un peu trop perché pour être bondé, la Butte aux Cailles est un recoin très agréable et dépaysant de la vie parisienne. Situé dans les hauteurs du 13e arrondissement, ce “village” dans la ville est une explosion d’oeuvres street-art. Vous y trouverez de nombreuses réalisations de l’artiste Miss-Tic, doyenne du street-art parisien et des centaines d’autres références pointues. Alors, sortez métro Corvisart, empruntez la rue des Cinq Diamants et puis perdez-vous dans les rues adjacentes.. Vous n’aurez pas perdu votre temps ! 

 

Laisser un commentaire :